top of page

Nouveau traitement pour les brûlures: La peau de tilapia

La tilapia est un terme qui désigne un genre des poissons d'eau douce appartenant à la famille des cichlidés. Ces dernières sont originaires principalement des régions tropicales et subtropicales d'Afrique, bien qu'ils aient été introduits dans de nombreuses autres régions du monde en raison de leur popularité en aquaculture.



Les tilapias sont appréciés en aquaculture en raison de leur capacité de s'adapter aux diverses conditions environnementales, de leur taux de croissance relativement rapide et de leur goût doux. Ils sont élevés pour la consommation humaine en raison de leur chair blanche et maigre. De plus, ils jouent un rôle écologique important dans certaines régions en contrôlant les populations d'insectes et en contribuant à la régulation des écosystèmes aquatiques.


Outre tous ces points, la peau de tilapia est utilisée aujourd'hui comme un traitement des brûlures grâce aux collagènes de types 1 et 3 et aux protéines qui favorisent la cicatrisation des plaies qu'elle contient.



En 2016, une avancée médicale novatrice a été réalisée lorsqu'une équipe de médecins a utilisé pour la première fois la peau de tilapia en tant que pansement biologique. Un article du journal anglais retrace l'histoire de Maria Ines Candido, qui a subi des brûlures au deuxième degré à la suite de l'explosion d'une cartouche de gaz dans son lieu de travail. «Les infirmières ont utilisé des crèmes à mon arrivée. Je souffrais déjà atrocement et certaines de mes blessures étaient vraiment profondes. Quand ils ont mis les crèmes sur mes plaies, c'était comme si j'étais torturé et le contact de l'eau pour la doucher m'a causé tellement de douleur», se souvient Maria Ines Candido. Elle garde un bon souvenir de ce traitement : «Je le recommanderais à tous ceux qui ont souffert comme moi. J'ai été vraiment surpris et reconnaissante qu'il n'y ait pas d'odeur non plus.»


«Nous avons découvert que la peau de poisson Tilapia fonctionne nettement mieux dans le processus de guérison en apaisant et en guérissant les plaies graves causées par les brûlures. La peau déclenche la guérison à peu près dans le même laps de temps que les crèmes topiques que nous utilisons actuellement dans le traitement conventionnel. Mais les avantages de cette technique alternative incluent la réduction des traumatismes et des douleurs subis par les patients car leur pansement n'a pas à être changé quotidiennement», résume le Dr Maciel, président du Burns Support Institute.


En 2017, Le Dr Edmar Maciel, spécialiste en chirurgie plastique et réparatrice à l’institut José Frota de Fortaleza, au Brésil, a mené une étude clinique préliminaire sur 52 patients brûlés pour tester l’effet sur leurs plaies de la peau de Tilapia avec le but d'évaluer si son application sous forme de patchs était efficace pour la cicatrisation des lésions de peau consécutives à une brûlure.


«Il s’agit d’une couverture biologique transitoire,» précise Dr Eric Dantzer, chirurgien plasticien au service des grands brûlés de l’hôpital Sainte-Anne, à Toulon. Elle a élaboré en soulignant que cela protège la lésion du contact de l’air et ce assure le moins douleur pour le patient. De plus, ce pansement biologique empêche la lésion de sécher.


La peau de tilapia présente une capacité d'adaptation à diverses blessures provoquées par le feu ou la chaleur. Pour les brûlures superficielles de second degré, la peau de poisson stérilisée est appliquée une seule fois jusqu'à la guérison complète. En cas de blessures plus profondes, il est nécessaire de remplacer la peau de tilapia plusieurs fois pendant les semaines de traitement.


Comparativement aux pansements traditionnels nécessitant un changement quotidien, cette méthode se révèle à la fois moins douloureuse et plus efficace. L'utilisation de la peau de poisson pourrait accélérer le processus de cicatrisation de plusieurs jours et réduire la quantité d'antidouleurs administrés aux personnes brûlées.


« Nous avons également découvert que la résistance de la peau de tilapia est plus grande que celle de la peau humaine, de même que son degré d’humidité […] (Les peaux) empêchent les contaminations et préviennent la sécheresse ainsi que la perte de protéines », explique le Docteur Edmar Maciel.




Une Solution économique pour les pays émergents

En France, les individus souffrant de brûlures de second degré reçoivent des soins qui impliquent l'utilisation de pansements biologiques fabriqués à partir de peau de porc ou de membranes amniotiques humaines. Ces membranes entourent le fœtus pendant la grossesse et sont récupérées lors de naissances par césarienne. Cependant, ces méthodes, bien que efficaces, sont onéreuses et leur application dans les pays en développement pose des difficultés. Leur déclinaison sous forme de greffes de peau de Tilapia est "une solution intéressante sur le plan économique par rapport aux produits manufacturés", assure le Dr Eric Dantzer.


En conséquences, la peau de tilapia peut être un traitement économique et efficace pour les brûlures de second degré.




Rédigé par: Zılal Alhas

Edité par: Şevval Kalkan


Oeuvres cités:

Comentarios


bottom of page