top of page

La perte auditive et la démence: comment sont-elles associées?

La démence est une sérieuse perte ou réduction des capacités cognitives suffisamment importante pour retentir sur la vie d'un individu et entraîner une perte d'autonomie qui affecte des millions de personnes âgées chaque année partout dans le monde. Selon les recherches, il est indiqué que 65 % des facteurs de risque de démence sont héréditaires ou génétiques, ce qui signifie qu'ils ne sont pas modifiables ; cependant, 35% des facteurs peuvent être modifiés. Les scientifiques tout en enquêtant sur les causes ne peuvent pas vraiment définir toutes les raisons. Quand même, les maladies comme Alzheimer et Parkinson, certaines infections, démences vasculaires étaient considérés comme les causes principales de cette maladie dévastatrice. Mais selon les dernières recherches il peut y avoir un autre facteur de risque : la perte auditive.


Photo prise du site "www.seriniti.fr"

La perte auditive et la démence sont normalement deux problèmes de santé qui peuvent sembler indépendants, mais des recherches approfondies menées par les scientifiques Taïwanais Chin-Mei Liu, PhD et Charles Tzu-Chi Lee, PhD en 2019 avaient révélé un lien inquiétant entre ces deux affections. Ces études ayant l’objectif d'investiguer l’association de ces deux conditions aux adultes Taïwanais ont montré que la perte auditive non traitée peut avoir des répercussions graves sur la santé cognitive et augmenter le risque de développer une démence plus tard dans la vie particulièrement aux gens âgés de 45 à 64.

Photo prise du site "www.cerveauetpsycho.fr"

Heureusement l’article publié par ces derniers a aussi indiqué que la prévention de la perte auditive au milieu de la vie par dépistage régulier pouvait modifier le risque de 9,1 % de démence incidente. Afin de prouver cette possibilité, de nouvelles recherches ont été menées, la plus récente étant menée par un groupe du Aging and Cognitive Health Evaluation in Elders (ACHIEVE). Avant d' entrer dans le détail de cet étude et ces résultats, il est important de comprendre la liaison entre ces deux derniers. L'audition est un sens essentiel pour la communication et la compréhension du monde qui nous entoure. Lorsqu'une personne souffre de la perte auditive, elle peut devenir socialement isolée, éprouver des difficultés de communication et par conséquent avoir une diminution de la stimulation cognitive. Cette réduction de l'interaction sociale et de l'engagement mental peut entraîner un déclin cognitif accéléré. Des études longitudinales ont mis en évidence que les personnes atteintes de la perte auditive sont plus susceptibles de développer des problèmes de mémoire, d'attention et de vitesse de traitement des informations, tous des aspects liés à la démence. En outre, les personnes malentendantes peuvent présenter des changements dans la structure du cerveau, notamment une atrophie, s’agissant d’aplatissement de la circonvolution du cerveau, plus rapide de certaines régions cérébrales impliquées dans la mémoire et la cognition.

Photo prise du site "info.eugeria.ca"

Un autre aspect important est que la perte auditive peut entraîner une surcharge cognitive. Pour comprendre les conversations, les individus malentendants doivent souvent consacrer davantage d'efforts mentaux pour compenser leur handicap auditif, par exemple en essayant de lire les mouvements des lèvres. Cette surcharge cognitive peut réduire les ressources disponibles pour d'autres fonctions cognitives, contribuant ainsi au déclin cognitif global.

En outre, la perte auditive peut également aggraver certains facteurs de risque de démence. Par exemple, les personnes malentendantes ont tendance à être moins actives physiquement et socialement à cause de leur isolement. Cette condition peut donc créer un risque accru de démence. De plus, la détresse émotionnelle associée à la perte auditive non traitée peut aussi augmenter le niveau de stress et le risque de dépression ce qui sont également liés au développement de la démence. “Comment peut-on réduire cet impact de la perte auditive?” était la question que les chercheurs de “ACHIEVE” s’étaient posées. Ils ont mené une étude qui a duré trois ans ayant près de 1000 participants, certaines étant des volontaires communautaires en parfaite santé, certains étant des participants de l'étude “Atherosclerosis Risk in Communities” (ARIC) âgés de 70 à 84 ans. Premièrement, ils ont déterminé que les participants du groupe ARIC avaient plus de facteurs de risque de déclin cognitif, des scores cognitifs de base inférieurs et un taux de déclin cognitif plus rapide sur trois ans au cours de l'étude que les autres. Ensuite, ils ont donné à une partie des participants une intervention de trois ans comprenant des prothèses auditives, une «boîte à outils» auditive pour les aider à s'autogérer, ainsi que des instructions et des conseils continus avec un audiologiste. Alors que le groupe témoin n'a reçu que des séances de thérapie avec un éducateur en santé pour discuter de la prévention des maladies chroniques.

Photo prise du site "ma-clinique.fr"

Enfin, ils ont conclu que les participants de l'étude ARIC qui ont reçu des appareils auditifs et une intervention ont ralenti leur taux de déclin cognitif de 48 %. À partir de ces résultats d’autres études ont été faites et elles ont toutes eu des conclusions similaires. Maintenant il est possible de diminuer les effets négatifs de la perte auditive sur l'affaiblissement du cerveau en utilisant des prothèses auditives et des implants cochléaires ou même des appareils d'assistance, tels que les programmes de synthèse vocale et les amplificateurs téléphoniques qui facilitent la communication.

Rédacté par Irmak Üzüm

Edité par Şevval Kalkan


Oeuvres cités:

https://www.medicalnewstoday.com/articles/hearing-aids-reduce-dementia-risk-achieve-study#Results-from-the-ACHIEVE-study

https://doi.org/10.1016/S0140-6736(23)01406-X

Hearing intervention versus health education control to reduce cognitive decline in older adults with hearing loss in the USA (ACHIEVE): a multicentre, randomised controlled trial , Frank R Lin,James R Pike,Marilyn S Albert,Michelle Arnold,Sheila Burgard,Theresa Chisolm,David Couper,Jennifer A Deal,Adele M Goman,Nancy W Glynn,Theresa Gmelin,Lisa Gravens-Mueller,Kathleen M Hayden,Alison R Huang,David Knopman et al.

Liu CM, Lee CT. Association of Hearing Loss With Dementia. JAMA Netw Open. 2019 Jul 3;2(7):e198112. doi: 10.1001/jamanetworkopen.2019.8112. PMID: 31365110; PMCID: PMC6669778.


Comments


bottom of page